Qui suis-je?

Après avoir posté mon premier article dans le Marseille Bondy Blog il y a tout juste un an, et avoir pris goût à l’écriture par ce biais, j’ai décidé de me jeter à l’eau… Le mot est juste lorsque l’on parle de la création d’un blog sur l’Euro-méditerranée!

Je commence donc ici une nouvelle aventure : une aventure égyptienne, qui sera le point de départ de ce blog, puisque je pars pour six mois de volontariat européen à  la bibliothèque d’Alexandrie; une aventure aussi en tant que « mondo-blogueuse » pour Radio France Internationale (RFI) aux côtés de cent cinquante autres blogueurs francophones,  de Dakar à Yaoundé, en passant par Tunis, Abidjan ou encore Port-au-Prince.

J’endosse donc le rôle de « journaliste-citoyenne » avec fierté en commençant ma mission dans un pays où les médias sociaux et les blogs ont joué un rôle non négligeable dans un printemps arabe qui est encore dans toutes les conversations en France, lorsqu’on parle d’Egypte.

Mais qu’en est-il de l’autre côté de la Méditerranée? Où en est le pays dans sa « transition démocratique » comme on l’entend souvent? Qu’en est-il de la vie quotidienne, la culture, l’art…?

Ce blog refletera ma vision du monde qui m’entoure, en tant que jeune française expatriée en Egypte pour quelques mois. Il ne sera pas un journal de voyage, mais plutôt une chronique egyptienne, sur l’actualité politique, sociale et culturelle au pays des pyramides, mais aussi au delà de la Méditerranée.

 

Note aux lecteurs : l’ensemble du contenu de ce blog est réutilisable, mis à disposition sous la licence Créative Commons et selon les conditions posées par celle-ci :

1

 Avec l’accord de son/ses auteurs ou des titulaires des droits sur les différents contenus  – texte, image, son et vidéo –

2

Pas d’utilisation à des fins commerciales

 

3

Partage avec la mention « Créative commons » ou une licence identique et modification avec l’accord de l’auteur

 

 

 

The following two tabs change content below.
Apres avoir terminé mes études en Economie Sociale et Solidaire, j'ai décidé de voyager pour aller voir ce que représentent les notions de développement, de bonne gouvernance ou encore de cohésion sociale au Sud de la Méditerranée, en Egypte. Entre Médina et Belle Etoile représente ces ponts tissés entre les médinas (quartiers anciens des villes du Maghreb et de certains pays d'Afrique) du Sud, et les villes du Nord, mais aussi entre le passé et le présent, l'Orient et l'Occident. C'est aussi un clin d’œil a la rappeuse marseillaise Keny Arkana et à son tube "Entre ciment et belle étoile".

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *