Le marathon des expressions illustrées par Marnie

Le 22 décembre dernier, Marine Fargetton alias Marnie, notre mondoblogueuse dessinatrice lançait le « marathon des expressions illustrées » sur son blog « Un printemps pour Marnie ». Si le marathon n’est pas ma grande spécialité, je me suis prêtée au jeu avec plaisir pour cette seconde étape. En proposant une citation fétiche, j’ai mis au défis Marine de l’illustrer… Je reprend ici son dessin pour vous donner envie d’aller en voir plus, et aussi parce qu’il illustre parfaitement le nom de mon blog.

 

Dessin de Marine Fargetton http://unprintempspourmarnie.mondoblog.org

Dessin de Marine Fargetton http://unprintempspourmarnie.mondoblog.org

« Il leva les yeux au ciel et vit les étoiles qui veillaient, immobiles en apparence, car rien dans l’univers n’était vraiment figé. Il se dit que Dieu avait créé les belles étoiles pour nous forcer à lever notre regard. Mais un jour elles se pencheront sur la terre et ne trouveront aucune trace de nous. Le véritable sens de notre existence ne s’incarne que par la sueur et le sang »

 

Lever les yeux et regarder les étoiles. Voilà une image bien poétique sous forme d’invitation, dans cette citation. Prendre du recul, sortir la tête du guidon, ne plus regarder uniquement notre nombril, pourrait être d’autres manières de le formuler.

Le personnage de « Son excellence » dans un cynisme chronique, a sacrifié sa vie pour atteindre une position sociale et professionnelle à laquelle il ne parviendra finalement jamais.

Il vient nous rappeler, par son échec et son non-héroïsme, que la vie est éphémère et que nous sommes finalement insignifiant face à l’immensité de ce monde. Implicitement, cela signifie pour moi ne pas en perdre une miette. La sueur et le sang pourraient être une métaphore, marquant avec force qu’il nous faut toujours faire de notre mieux pour ne laisser aucune place au regret.

Retrouver la suite de ses aventures sur le blog de Marnie!

The following two tabs change content below.
Apres avoir terminé mes études en Economie Sociale et Solidaire, j'ai décidé de voyager pour aller voir ce que représentent les notions de développement, de bonne gouvernance ou encore de cohésion sociale au Sud de la Méditerranée, en Egypte. Entre Médina et Belle Etoile représente ces ponts tissés entre les médinas (quartiers anciens des villes du Maghreb et de certains pays d'Afrique) du Sud, et les villes du Nord, mais aussi entre le passé et le présent, l'Orient et l'Occident. C'est aussi un clin d’œil a la rappeuse marseillaise Keny Arkana et à son tube "Entre ciment et belle étoile".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.