Femmes sénégalaises, femmes d’affaires

A l’occasion de la journée de la femme, je rends hommage aux femmes sénégalaises qui m’ont accueillie dans ce pays où je vis désormais et d’où je partagerai mes découvertes et mes coups de cœur.

J’aurais pu vous parler de toutes les choses qui se sont passées dans ma vie ces derniers jours. J’aurais pu vous parler de voyage, de dépaysement, de nostalgie, d’au revoir, de larmes, de retrouvailles, de sourires, de chaleur…

Crédit photo : Pascaline

Crédit photo : Pascaline

Mais pour inaugurer le renouveau de ces « chroniques sénégalaises », j’ai décidé de vous parler plutôt des femmes qui m’ont accueillie ici, et qui ont su m’apaiser et faire en sorte que je me sente chez moi dès l’instant où j’ai mis un pied dans leur maison. Dimanche 8 mars est la journée mondiale des femmes. L’occasion était trop belle. Certains polémiquent sur les bienfaits d’une telle journée, je n’en ferai rien.

Les femmes sénégalaises que j’ai rencontrées ont pour beaucoup suscité mon admiration. Jonglant sans relâche entre leur vie de famille et leur vie professionnelle, entre le repas, les enfants, la prière, les voisins, les parents (au sens large)…

On voit de plus en plus des femmes leaders, devenir chefs d’entreprise, créatrices, femmes politiques… Un discours accrocheur pour de nouvelles réalités qui s’invitent peu à peu dans le paysage d’une société qui a su conserver ses traditions. Mais au-delà de cette idée en vogue d’empowerment de la femme, il y a des réalités et des choix beaucoup plus concrets qui se posent tous les jours à elles.

Aux femmes sénégalaises…

Vous êtes avant-gardistes lorsque vous déployez un élan de créativité et que vous mettez votre goût pour l’esthétisme pour créer des bijoux, des vêtements, des magazines, des musiques…

Crédit photo : Pascaline

Crédit photo : Pascaline

Vous êtes mûres lorsque vous étudiez dur à l’université pour vous frayer un meilleur avenir, malgré les grèves et les cours annulés si souvent.

Vous êtes organisées lorsque vous supportez la chaleur et les retards des cars rapides pour arriver à l’heure au travail.

Vous êtes battantes lorsque vous négociez sans relâche le prix du taxi, du poisson ou encore des tissus.

Crédit photo : Pascaline

Crédit photo : Pascaline

Vous êtes belles lorsque vous mettez en valeur votre beauté dans des waxs et autres bazins réinventés à la mode actuelle.

Vous êtes fortes lorsque vous restez assises des heures durant pour vous faire tresser et que vous supportez la migraine lorsque c’est terminé.

Crédit photo : Pascaline

Crédit photo : Pascaline

Vous êtes classe lorsque vous assumez votre teint mat qui vous donne des allures de poupées.

Vous êtes sages lorsque vous prodiguez vos conseils et que vous partagez votre expérience de la vie pour apaiser nos peines et calmer nos angoisses.

Vous êtes humbles lorsque vous faites passer vos enfants avant vos envies, que vous vous inquiétez pour eux lorsqu’ils sortent le soir où lorsqu’ils sont malades, mais qu’au lieu d’écouter vos plaintes, vous gérez la situation d’une main de maitre.

Crédit image : Pascaline

Crédit image : Pascaline

Vous êtes pieuses lorsque vous vous levez avec le soleil pour prier et que, 5 fois par jour, vous laissez vos occupations à cette occasion.

Vous êtes courageuses lorsque vous vous réveillez tous les matins pour aller au marché, et ensuite préparer un repas frais et différent chaque jour pour toute la famille.

Pour tout cela, vous êtes des femmes d’affaires.

Alors, le 8 mars ne sera jamais une journée inutile, s’il nous permet de célébrer toutes ces femmes-là, et surtout nos mères.

 

The following two tabs change content below.
Apres avoir terminé mes études en Economie Sociale et Solidaire, j'ai décidé de voyager pour aller voir ce que représentent les notions de développement, de bonne gouvernance ou encore de cohésion sociale au Sud de la Méditerranée, en Egypte. Entre Médina et Belle Etoile représente ces ponts tissés entre les médinas (quartiers anciens des villes du Maghreb et de certains pays d'Afrique) du Sud, et les villes du Nord, mais aussi entre le passé et le présent, l'Orient et l'Occident. C'est aussi un clin d’œil a la rappeuse marseillaise Keny Arkana et à son tube "Entre ciment et belle étoile".

8 réflexions au sujet de « Femmes sénégalaises, femmes d’affaires »

  1. Ce texte est un bel hommage ! Que ton installation au Sénégal soit paisible, Pascaline. J’ai rếvé de toi installée dans un village serrer 😉 Ce texte est très beau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *