Comment séduire une femme en 10 leçons… de Dakar à Paris ? #MondoChallenge

J’aurais aimé ne jamais avoir à rédiger cet article. J’aurais aimé que tout ce qui va suivre tombe sous le sens pour ces messieurs. Seulement voilà, nous sommes au 21ème siècle, à l’heure où la pornographie a envahi petits et grands écrans, et la poésie n’a plus trop sa place dans les relations femmes-hommes. Pourtant, de Dakar à Paris, en passant par les régions de France du Sénégal et d’ailleurs, les femmes aiment qu’on les séduise et certains principes sont universels. D’autres sont intimement liés aux cultures et traditions des pays. Messieurs, à vous de jouer…

Leçon numéro 1 : soyez original

Traditional gujarati couple. Crédit image : arsalankhanartist

Évitez, s’il vous plait, les phrases toutes faites trouvées sur internet du type « Le bleu de tes yeux a envahi mon cœur », en particulier dans les régions du monde ou quasiment aucune femme n’a les yeux bleus, sauf en portant des lentilles colorées ! Les « psssst pssst », « la joliiiie », « la mignonne », « mademoiselle » n’ont également pas leur place dans ce guide des bonnes pratiques tant ils sont humiliants pour les deux protagonistes de l’histoire. Pourtant, selon le pays, ces techniques sont plus ou moins appréciées. Au Sénégal, certains hommes affirment que les jeunes filles adorent être interpellées dans la rue, complimentées, remarquées. Pourtant, jusqu’à ce jour, je n’ai encore jamais rencontré de couple qui s’était formé de cette manière, ni ici, ni ailleurs. Je vous mets au défi d’en trouver un ! Certain privilégieront l’approche amical, joueront les confidents pour mieux séduire la dame ! C’est à double tranchant : soit ça passe, soit ça casse et vous serez à jamais relégué au rang d’ami fidèle.

Leçon numéro 2 : ne soyez pas avare

Si une fille vous plaît, rien de tel pour la faire fuir que de compter vos Euros, vos CFA ou autres Dalasi (monnaie gambienne) devant elle ou dans son dos. Oubliez donc les rencarts au McDo (ou à la Brioche dorée, à peu près son équivalent à Dakar) voir pire, les rencarts au McDo où chacun paie sa part. Il ne s’agit pas de matérialisme mais un minimum d’investissement de votre part lui prouvera que vous ne « visez pas tout ce qui bouge » et que c’est elle que vous voulez séduire. Dans de nombreux pays, c’est l’homme qui invite la femme et qui paie sa part, inutile d’évoquer l’égalité femmes-hommes pour y déroger et faire quelques économies, la galanterie fait toujours recette auprès des femmes et si vous jouez les pingres, c’est d’une femme que vous allez faire l’économie ! Pire encore est de jouer sur la différence culturelle en expliquant à votre belle que dans votre pays, les femmes paient leur part. Un jour prochain viendra où elle apprendra la vérité, et vous perdrez toute votre dignité !

Leçon numéro 3 : abandonnez les clichés à la première approche

Traditional polish couple. Crédit image : arsalankhanartist

Parfois, il est difficile d’engager la discussion avec une inconnue. Ce n’est pas une raison pour dire n’importe quoi ! Lorsque vous renvoyez à la femme qui vous plait son signe distinctif le plus évident à vos yeux (son origine, sa couleur de peau, ses lunettes, sa petite taille…), cela peut-être très désagréable pour elle, et ne contribue en rien, à lui signifier qu’elle est exceptionnelle à vos yeux ! Certains ont l’habitude d’utiliser la plaisanterie pour signifier à une femme qu’ils s’intéressent à elle : évitez. Vous deviendrez vite lourds et perdrez toutes vos chances ! Si elle est en couple et que vous dénigrez son amoureux, là aussi, peu de chance que vous puissiez conquérir son cœur. Tournez-vous plutôt vers une femme dont le cœur est libre, vous gagnerez du temps.

Leçon numéro 4 : soyez naturel et simple

Vous avez certainement de belles qualités, ce n’est donc pas la peine d’en faire des tonnes. Si la femme que vous convoitez est aussi formidable que vous le pensez, elle le remarquera certainement. Inutile d’étaler votre travail, votre nouvelle voiture ou tout votre CV professionnel ou amoureux. Vous y gagnerez en respect et en crédibilité. Et vous éviterez par la même occasion de vous faire plumer par les plus téméraires… Attention, être naturel ne veut pas pour autant dire lui parler comme à vos potes ! Venez comme vous êtes, en sommes, mais avec élégance !

Leçon numéro 5 : soyez surprenant

Crédit image : arsalankhanartist

Rien de tel pour nous séduire qu’une bonne surprise. Que vous soyez en couple ou célibataire, cette règle vous concerne. En effet, la surprise n’est pas réservée aux débuts de relations ni au temps des premiers flirts, au contraire, une relation doit se nourrir par des attentions mutuelles. J’ai vu trop souvent des hommes mariés ou en couples prendre leur relation pour acquise, et vaquer à leurs occupations plutôt que de se préoccuper de Madame. Surprendre, c’est casser la routine, donner un peu de piment à la relation, qui sans cela, risque de s’essouffler très vite, passées les premières passions du début. On connait désormais les astuces et des femmes sénégalaises pour plaire à leurs maris : le bin-bin, ce petit collier de perles noué autour des reins, le thiouraye et ses odeurs envoûtantes, le bethio, ce petit pagne affriolant… Mais comment les hommes font-ils pour plaire à leurs femmes et les (re)conquérir ? Beaucoup de femmes d’aujourd’hui ont besoin que les efforts se fassent dans les deux sens, que Monsieur y mette du sien, les aide à la maison, avec les enfants, cela ne gâche en rien sa virilité, bien au contraire. Une amie ibadu (surnom donné aux filles voilées au Sénégal) me disait qu’elle cherchait un mari toubab, car d’après ce qu’elle avait vu à la TV, ils aidaient plus leurs femmes dans les tâches ménagères que les sénégalais. Je lui ai répondu que malheureusement, il restait encore beaucoup à faire dans les foyers, malgré les apparences… Les actions romantiques et les hommes aux petits soins sont souvent réservés aux films hollywoodiens…

Leçon numéro 6 : soyez romantique

On ne le dira jamais assez. A l’heure des sites de rencontres à la Tinder et des « sex friends », certains pensent que le romantisme est devenu ringard. Pourtant, il y a mille et une façons d’être romantique, selon les cultures et les traditions. Au Sénégal, le romantisme est lié à la tradition du mariage qui demeure dans la tête de chaque jeune fille. Les cadeaux, les « je t’aime », les invitations, la présentation à la famille et aux amis sont autant de signes d’engagements. En France, le romantisme est lié à la tradition cinématographique et artistique, dans des clichés un peu nostalgique dignes des films de Woody Allen que l’on aime tant. Le grand amour libre et rebelle qui transcende toutes les normes et qui passe au dessus de tout, c’est notre truc ! L’amour qui vous tombe dessus au coin de la rue lors d’une soirée pluvieuse où vous n’aviez même pas prévu de sortir, qui vous fait tourner la tête, on adore !

Leçon numéro 7 : soyez attentionné

Crédit image : cricistan.com

Ne comptez pas les efforts que vous faites pour Madame, mais abstenez-vous de lui en faire la remarque. Même si elle ne dit rien, elle apprécie, croyez-moi ! Les petites attentions sont parfois les plus mignonnes, parce qu’elles sont inattendues.

Leçon numéro 8 : faites lui des compliments

Une nouvelle coiffure, une jolie robe, un peu de maquillage… Les femmes adorent sentir que leurs coquetteries déployées pour vous plaire sont remarquées. Ne soyez pas hypocrite, mais lorsque vous aimez, vous la trouvez belle, même si c’est en pyjama ou après une journée fatigante, ne vous privez pas de lui dire !

Leçon numéro 9 : soyez sincère

A trop vouloir jouer le jeu de l’auto-promotion, exacerbé par l’effet « réseaux sociaux » et « selfies », certains hommes oublient que la sincérité est parfois leur meilleure arme de séduction. A longueur d’année, nous sommes sollicitées par des beaux-parleurs qui vendraient père et mère pour nous conquérir. C’est devenu comme un bourdonnement désagréable à nos oreilles et nous n’y prêtons plus grande attention. Prenez le contrepied de cette tendance et ayez le courage d’être authentique ! Vous aurez au minimum le mérite de rendre le jeu de séduction agréable et nous ne pourrons jamais vous en vouloir pour cela !

Leçon numéro 10 : prenez des initiatives

Sindhi couple. Crédit image : arsalankhanartist

Les hommes se laissent souvent porter par le vent et… par les femmes. Que ce soit pour les décisions importantes dans le couple ou pour un premier rendez-vous, faites preuve d’initiatives ! Sur ce point aussi il peu y avoir des différences selon la société où l’on vit : au Sénégal, traditionnellement dans un couple marié, c’est l’homme qui subvient aux besoins de la famille alors que la femme s’occupe du foyer. Ce modèle est en train d’évoluer avec des femmes qui travaillent de plus en plus et ne peuvent pas tout faire. Mais la question de l’indépendance financière change beaucoup de choses dans la relation et les prises de décisions. En effet, comment prendre des décisions importantes dans le couple si vous n’êtes pas indépendante ? Ici où ailleurs, les couples redéfinissent leurs fonctionnement avec les évolutions sociales. D’une femme forte qui « porte la culotte » à une femme dont le destin est inexorablement lié à la compréhension de son mari, des équilibres se cherchent. Le poids de la tradition, de la société, ou la perte de repères : chacun peine à trouver sa place et son rôle et c’est un véritable jeu de funambules qui caractérise les relations femmes-hommes d’aujourd’hui, en France, au Sénégal et ailleurs.

Et dans votre pays, comment ça se passe ? Racontez-moi…

 

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Apres avoir terminé mes études en Economie Sociale et Solidaire, j'ai décidé de voyager pour aller voir ce que représentent les notions de développement, de bonne gouvernance ou encore de cohésion sociale au Sud de la Méditerranée, en Egypte. Entre Médina et Belle Etoile représente ces ponts tissés entre les médinas (quartiers anciens des villes du Maghreb et de certains pays d'Afrique) du Sud, et les villes du Nord, mais aussi entre le passé et le présent, l'Orient et l'Occident. C'est aussi un clin d’œil a la rappeuse marseillaise Keny Arkana et à son tube "Entre ciment et belle étoile".

10 réflexions au sujet de « Comment séduire une femme en 10 leçons… de Dakar à Paris ? #MondoChallenge »

  1. Super billet, Pascaline!
    Je m’y mets ce weekend et je serais ravi d’avoir ton feedback sur le billet que je vais rédiger. En bref: Je suis d’accord avec beaucoup de choses que tu dis mais……..

  2. Hello,
    article sympa mais un peu longuet. Le principe habituel de ce genre de format «10 raisons pour…», «les 14 astuces à connaitre pour…» pêchent souvent par le defaur inverse, on finit par avoir des articles de 13 lignes remplis d’images et le contenu est maigre voire nul. Trouver le juste entre les deux, voilà l’idéal selon moi.

    Au plaisir et bravo d’avoir relevé le challenge!

    • Bonjour Tanguy, je prends ta remarque comme un compliment, puisque mon objectif n’était pas de remplir les lignes et d’écrire un article « maigre », ni de refaire ce qui a été déjà fait mille fois! A chacun d’y prendre ce qui lui convient et de laisser le reste 😉 Bien à toi.

  3. « Si vous jouez les pingres, c’est d’une femme que vous allez faire l’économie ! » Viens me ramasser Pascaline. :p :p Merci pour ces conseils simples et fort pratiques. Tu es sincère dans la rédaction, crois en ma sincérité quand je dis cela ! 😉

    • je te crois mais je suis désolé de l’entendre! Je souhaite que ce rêve se réalise et que tu garde cette sincérité. Merci d’être passé par ici et que la force soit avec toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *